L’atelier

Fondé par Patrick Hermès en 1965, l’Atelier Hermès fonctionne comme bureau d’architecture et de design ainsi que centre de formation.

De la famille Hermès …

Eric Hermès (1881 – 1971), ancêtre de la branche genevoise du patronyme Hermès, est originaire d’une famille allemande installée en Suisse à la fin du XIXe siècle. Naturalisé genevois en 1902, il effectue sa formation dans les écoles d’art de Lausanne et de Genève (de 1896 à 1904) et développe ensuite une carrière dans plusieurs domaines artistiques : peinture de chevalet, art monumental, sculpture et création d’affiches. Ses commandes sont nombreuses, diverses et couronnées de succès.

Une grande partie de ses activités le portent vers la décoration monumentale. Il orne ainsi des édifices de peintures et de sculptures sur mandat des plus grands architectes genevois de la première moitié du XXe siècle, comme Maurice Braillard, Marc Saugey, Henri Baudin, Louis Vincent et Jean-Jacques Honneger.

Son fils Luc Hermès (1913 – 1998) est architecte. Sa carrière se déroule principalement à Genève, où il obtient des autorisations de construire pour deux cents projets de bâtiments, seul ou en collaboration avec des architectes de renom, comme Jean et Pierre Camoletti, ainsi que René Schwertz. Une grande partie de ces immeubles subsistent. Son père Eric Hermès réalise pratiquement toutes les interventions artistiques des constructions conçues par le fils : peintures décoratives intérieures et extérieures, sculptures sur les frontons et les piliers, hauts et bas-reliefs sur les façades.

… au bureau d’architecture et de design Firas Balboul – Atelier Hermès

Patrick Hermès (1943 – 2020), un des fils de Luc, fait des études d’architecture à Genève, tout en se formant dans le bureau Hermès + Galeotto Architectes établi par son père. En 1965, il fonde l’Atelier Hermès, bureau d’architecture et de design, réalisant des projets nationaux et internationaux et confiant certains mandats à son grand-père Eric pour des fresques. Dès le début de son activité indépendante, Patrick Hermès enseigne à l’Atelier Hermès et dans différentes écoles privées d’architecture, formant des étudiants pour les diplômes d’apprentis d’état en architecture et en architecture d’intérieur.

En 1986, après avoir conçu environ deux cent cinquante projets, la formation prend plus de place dans ses activités. Patrick décide de se consacrer uniquement à l’enseignement au sein de l’Atelier. Il déménage les locaux sur un niveau complet de 600 m2 dans les anciens ateliers Hispano-Suiza, à la rue de Lyon (actuellement bâtiment de la HEAD). Des cours de dessin, d’arts graphiques, d’arts visuels, d’architecture, de sculpture et de céramique sont donnés à l’Atelier Hermès. Par la suite, Patrick institue une formation professionnelle octroyant des diplômes d’architecte d’intérieur et de designer.

En 2002, il laisse les rênes à deux étudiants formés à l’Atelier Hermès et devenus professeurs-assistants : Firas Balboul et Guy Melcher. Patrick garde quelques heures d’enseignement pendant une année jusqu’à la rentrée 2003. Le cursus se déroule sur quatre ans à plein temps.

En 2003, Firas Balboul monte son propre bureau d’architecture et de design en parallèle à ses activités de direction et d’enseignement à l’Atelier Hermès. Guy Melcher se consacre pleinement à l’enseignement. Ensemble, ils développent l’école et créent des nouvelles filières Bachelor et Master. En conservant la même approche professionnelle liée au terrain, ils placent la créativité au centre de leur pédagogie.

En 2010, les deux entités, Atelier Hermès et Firas Balboul & Partners, sont regroupées sur un seul site à la rue Rothschild. Les lieux sont vastes, bureau et école cohabitent et interagissent en harmonie.

Le déménagement des locaux à l’avenue Krieg, n° 7, s’effectue en 2017. A partir de ce moment, les étudiants suivent une formation en lien direct avec les projets du bureau. Au décès de son mentor Patrick Hermès en 2020, Firas Balboul, dépositaire de la marque Atelier Hermès, décide de réunir officiellement les deux entités, qui fusionnent en 2021. C’est ainsi que l’Atelier Hermès perdure : la relève est assurée par de nouveaux collaborateurs dans l’esprit du fondateur, associant projets professionnels et formation sur le terrain.

Corinne Charles

Docteur en histoire de l’art